Peau de Soi

En soi ma peau est ma frontière

Si fine est l’écorce,

Membrane de mon espace intime.

Touche-moi et je te rencontre.

Quand je t’effleure je me sens être.

Épidermique besoin de « chez soi »

Pourtant,

Je suis, tu es, nous sommes …

En perpétuelle migration.

Je vis, tu créé, nous semons

Sans cesse il faut répondre

A l’appel de l’autre,

A l’appel du voyage.

Faire écho à la quête

Encore.

Éclore.

Ainsi va la vie

Mouvante, Ondulante,

Qui force la rencontre, invite aux mélanges.

Aux confins des confusions,

Une seule et même peau,

Une seule et même empreinte.



Photo: @Marie Romanens


Charlotte Schwartz, Editions Satinvaë, Septembre 2020

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Eala